Igit

Genre Ragga Jungle, blues, ragacore, raga jungle, soul

IGIT a commencé la musique à l'âge de 15 ans, tout de suite par le biais de compositions et d'expérimentations sur le magnétophone de l'ordinateur familial.
Après les groupes du lycée, et les premiers concerts tremblants, à 20 ans le voila parti au Canada ou il restera trois ans, développant une approche personnelle du folk,
du blues mais aussi de la musique latine a travers diverses collaborations avec People Project, Soul Jazz orchestra, John Caroll et Natalia Lafourcade,
autant d artistes confirmés qui lui insufflent la confiance nécessaire et permettent au 'petit français' de se forger une personnalité musicale a part entière.
C'est aussi la qu'il rejoindra la communauté des musiciens de rue, ou il joue toujours régulièrement.

De retour en France, IGIT s'entoure de 6 musiciens pour former le projet "IGIT et la communauté du petit monde", groupe hybride ayant fait ses armes dans une centaine
de concerts a Paris (3 Baudets, L'international, La Bellevilloise, Le zèbre de Belleville, Centre FGO…) et en Province (Lille, Bordeaux, Nantes…) et duquel naitra
l'EP 'Hystérie des distances' selectionné dans différents concours et tremplins (Zebrock, Le Mans Chanson Française, Itinérance)

Parallèlement à ce projet, il développera un duo electro 'KIES' avec qui il tournera au Canada, et continuera les expérimentations artistiques a travers l'écriture de contes,
la réalisation de court métrage, la mise en scène et la musique électronique.

Il officie désormais depuis 2 ans en étroite collaboration avec l'Ex-Yougoslavie comme producteur de jeunes groupes (compilation Frisko iz Farma produite par l'union
européenne et le ministère de la culture Slovène), musicien live et conseiller sonore pour performances de danse contemporaine (Concerto for three Bodies (Croatie / Autriche) /
Varazdin contemporary dance festival (Croatie) / Performances de Jovana Rakic (Serbie), mais aussi récemment comme compositeur de musique de film après s'être vu proposé
par la réalisatrice Jasna Hibernik de composer la musique du long métrage 'VANDIMA' dans lequel il tient aussi un des rôles principaux.

Revenant a ces sources musicales après des incursions dans le domaine de la musique électronique live a travers des sets remarqués en Hongrie, Slovénie et Croatie,
il reviens en France présenter son projet solo articulé autour de l'album 'Tombez tambours et autre vague confidence'.

12 titres minimalistes en guitare voix oscillant entre folk et blues et chaperonné par le producteur Slovène Neven Smolic, produit vrai aux antipodes des productions actuelles,
sans aucune retouche ni traitement.

Encore une fois IGIT affirme sans rougir une envie de différence et de liberté dans son approche à contre courant des attentes.
Une approche lui garantissant une liberté artistique totale qu'il ne manque pas de transmettre à ses audiences aussi diverses soient elles.


Source